• HISTORIQUE
  • PATRIMOINE ECDE​
  • ACTIVITÉ
  • UNITE DE PRODUCTION​
  • CAPACITÉS DE PRODUCTION​
  • MATIERES PREMIERES UTILISÉES :
  • USINE ECDE

L’Entreprise des Ciments et Dérivés d’Ech-cheliff est une SPA créée par Décret n°82/325 du 30 octobre 1982 suite à la restructuration de la Société Nationale des Matériaux de Construction (SNMC).

Elle est devenue une entreprise publique économique autonome par acte notarié du 9 octobre 1989. Elle a été dotée d’un capital social initial de 80 millions de DA détenu à :

• 40% par le Fonds de participation Chimie- Pétrochimie-Pharmacie.
• 30% par le Fonds de participation Mines-Hydrocarbures-Hydraulique.
• 30% par le Fonds de participation Construction.

Après la dissolution des fonds de participation, le Holding Public « BATIMENT ET MATERIAUX DE CONSTRUCTION » est devenu le propriétaire de l’entreprise à 100%. Le capital social de l’entreprise est porté à 2.000.000.000 DA.

La restructuration opérée en 1999 transforme le holding Public « BMC» en holding public « Réalisations et matériaux de construction » qui devient à son tour le propriétaire de l’entreprise à 100%.

En 2000, le holding public « RMC » est dissous et est remplacé par la société de gestion des participations « Groupement Industrie du Ciment d’Algérie » SGP GICA qui devient le propriétaire exclusif de l’entreprise.

En 2003, le capital social de l’entreprise est porté à 3.000.000.000 DA, à 5 000 000 000 DA en 2005, et à 6 241 000 000 DA en 2007.

En 2009, la société de gestion des participations « Groupement Industrie du Ciment d’Algérie » SGP GICA a été restructurée et transformée en Groupe Industriel des Ciments d’Algérie (GICA). L’ECDE est devenue filiale du groupe GICA.

L’ECDE est certifiée selon les référentiels ISO 9001 version 2008.

Le siège social de l’ECDE est sis à : Cité HAMMADIA, route d’Oran Chlef.

Il est composé essentiellement :

  • De la cimenterie de Oued Sly d’une capacité contractuelle de quatre (04) millions de tonnes de ciment/an, soit trois (03) lignes de production,
  • Du siège de la Direction Générale,
  • Des bâtiments et terrains de la carrière Sidi Laroussi, Bouzghaia, Maameria et Sidi Della.
  • Du terrain et locaux de l’ex SNVI ZI de Oued Sly,
  • Du terrain de l’ex Techno Béton ZI de Oued Sly,
  • Des dépôts de vente de ciment de Oued Smar, Tamanrasset, In Salah et Timimoun.

Sa principale activité est la fabrication et la commercialisation du Ciment CEM II/A – L 42,5 N et CEM I 42,5 N-SR5.

S’étalant sur une superficie de 40 ha environ, la cimenterie de Oued Sly, unique unité de l’entreprise, occupe toute la partie ouest de la zone industrielle de Oued Sly.

• Clinker : 1 880 000 T/an
• Ciment: 2 000 000 T/an
Ces capacités se répartissent sur deux lignes de production identiques et de capacité unitaire de
1 000 000 T/An.
 La 3ème ligne de production avec 2 000 000 T/an.

CALCAIRE

Avec des réserves estimées (actualisées) à 120 000 000 tonnes correspondant à 50 ans d’exploitation à pleine capacité, la carrière de calcaire est située à 3 km de l’usine. Une extension pour une autonomie pouvant dépasser 100 ans.
La roche de calcaire est extraite à l’aide de pelles excavatrices et des tirs d’explosif est mélangée avec de l’argile ; le mélange est concassé pour être finalement acheminé vers l’usine à l’aide d’une bande transporteuse.

SABLE

L’entreprise dispose d’un gisement de sable situé dans la région de Sidi-Della à une trentaine de kilomètres de l’usine ; ce gisement offre une capacité importante estimée à 4 800 000 tonnes et une durée d’exploitation de 40 ans.

ARGILE

Située à 6 Km de l’usine à Maameria, la carrière d’argile présente une capacité de 21 200 000 tonnes pouvant assurer ainsi pour l’entreprise une exploitation durant 60 ans environ. L’argile extraite est transportée vers la carrière calcaire où mélangée avec le calcaire. L’extraction et le transport de l’argile sont assurés par la sous-traitance.

 

GYPSE

La carrière de gypse est située à 35 km de l’usine et offre des réserves estimées à 6 500 000 tonnes soit plus de 80 ans d’exploitation sur la base d’une production de 2.000.000 tonnes de ciment.

CONDUITE DE L’USINE

Au sein de l'usine, toutes les étapes, depuis le transport  de la matière première jusqu'au la mise en stock du ciment, sont dirigées et surveillées à partir d'une salle de contrôle  centrale et une deuxième au niveau de l’expédition.

Les ordinateurs analysent en permanence les données transmises par les capteurs disposés en différents points de l’unité de production. De la salle de contrôle, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, les opérateurs supervisent l’ensemble des phases de la production, de la carrière jusqu’à l’ensachage.
Chaque panne ou anomalie est signalée sur des écrans aux opérateurs.

CONTRÔLE DE QUALITE

Le laboratoire de l’usine assure en permanence un contrôle rigoureux des produits tout au long du processus de fabrication.

La maîtrise de cette mission et la satisfaction aux exigences réglementaires et les exigences de la clientèle ont été possibles grâce à :

  • La mise en place d’un plan qualité produit, permettant la planification des différents contrôles et fréquences de prélèvements et les actions à entreprendre en cas de dérive.
  • L’acquisition d’un parc de matériel et d’appareils spéciaux répondant aux normes et permettant les analyses et les essais exigés par la norme algérienne NA 442.

Ce matériel et ces appareils font l’objet de vérification et d’étalonnage annuellement par un organisme spécialisé en métrologie.

Aussi, et pour mieux cerner les fluctuations dans la composition du cru  et la réduction de la consommation calorifique dans la cuisson, l’usine a mis en marche récemment des analyseurs on line pour le contrôle et la correction automatique du dosage du cru.

L’ensemble des procédures et appareils dont est doté le laboratoire est animé par un personnel qualifié pour répondre aux exigences attendues par la clientèle par la livraison d’une production totalement conforme.

Aussi, les analyses sont suivies régulièrement par un laboratoire national accrédité CETIM Boumerdès pour un contrôle complémentaire.

CAPACITE DE STOCKAGE

Le ciment est stocké dans des silos dont la capacité totale est de :

  • 140 000 tonnes pour les trois lignes existantes.

PROCEDE DE FABRICATION

Le procédé de fabrication du ciment utilisée est la voie sèche.

MODE DE LIVRAISON

Le ciment est expédié de l’unité en : Sacs de 50 kg, 25 kg et Vrac.

Le transport est opéré par :

  • Route : Camions (sac et vrac)
  • Chemin de fer : Wagons (sac et vrac).

RÉFÉRENCES

Le ciment de l’ECDE a contribué à la réalisation des mégas projets suivants :

  • Plus de 10.000 tonnes de ciment ont été fournies par l'ECDE pour la construction du barrage de Kramis W. de Mostaganem.
  • Plus de 320.000 tonnes ont été fournies pour la réalisation du projet d'Autoroute EST-OUEST.
  • Plus de 94 000 tonnes ont été fournies pour la réalisation du projet de grande mosquée d’Alger.
  • Plus de 127 000 tonnes ont été fournies pour la réalisation du projet de dédoublement de la ligne ferroviaire EL AFROUNE – YELLEL.

     

 

D’autres projets ont été réalisés  par le ciment de Chlef :

  • Siège du Ministère des Affaires Étrangères(Alger).
  • Barrage de Tissemsilt
  • Métro d'Alger.
  • Station d'épuration 30 000 m3/j (W.Chlef)
  • Barrage sidi yacoub(W.Chlef).
  • Barrage Gar Gar (W.Relizane)
  • Aéroport International HOUARI BOUMEDIENE Alger
  • Projet SIDAR Cheraga
  • Projets AEP (Alimentation en Eau Potable)
  • Aéroport International de CHLEF
  • Nouvel hôpital de CHLEF
  • Barrage KEF EDDIR (W.Tipaza)
  • Réalisation de 35 000 logements RHP à Alger.
  • Projet de dédoublement de la ligne ferroviaire SIDI BELABBES – TLEMCEN,
  • Projet de réalisation de la voie express CHEFFA – BERROUAGUIA,
  • Projet de réalisation du stade de BARRAKI,
  • Projet de réalisation du stade de DOUIRA,

ENVIRONNEMENT

En sa qualité d’acteur économique majeur dans la région d’ECH-CHELIFF, l’ECDE contribue d’une manière active au développement et à la qualité de vie de la région.

Les engagements de l’entreprise en matière de protection de l’environnement s’inscrivent dans un objectif de développement durable et de pérennité, permettant de systématiser la continuité des actions engagées avec une volonté constante d’amélioration des résultats environnementaux dans le respect de  la réglementation et une meilleure gestion de  nos activités et de nos pratiques.

C’est à ce titre que nous nous engageons à :

Mettre en place un système de management environnemental conforme à la norme ISO 14001:2004 afin de nous doter d’outils d’évaluation, de suivi et de contrôle en vue d’une meilleure maîtrise de nos impacts sur l’environnement et prévenir les éventuels risques de pollution.

  • Sensibiliser et former le personnel de manière à instaurer une culture environnementale et de l’associer à l’acte de travail de tous les jours.
  • Utiliser notamment lors des investissements de remplacement ou d’amélioration les meilleures technologies disponibles et économiquement acceptables.
  • Encourager les prestataires, les clients et les fournisseurs à adopter des règles de conduite favorables à un environnement sain.
  • Mener à terme une politique de réaménagement des carrières et de réhabilitation des sites fermés.

L’ECDE a entrepris durant la dernière décennie un vaste programme d’investissement pour l’amélioration et la protection de l’environnement, visant à répondre à la fois aux exigences exprimées par nos clients et donneurs d’ordre, et respecter la législation sur toutes les questions relatives à l’Environnement et au Développement durable.

Principales opérations réalisées en matière de protection de l’environnement :

  • Modernisation des filtres à manches de toute l’usine,
  • Remplacement des filtres à gravier par des filtres à manches,
  • Installation et mise en service des filtres à manches en remplacement des électrofiltres au niveau des 03 broyeurs Ciment et de l’atelier Cru.
  • Reboisement de la carrière de Sidi Laroussi (Plantation de 500 oliviers),
  • Dallage des pistes au niveau de l’usine et la carrière,
  • Acquisition de divers équipements et matériels de nettoyage.

L’installation de ces équipements a eu un impact positif puisqu’ils ont permis de réduire le taux d’émission de poussières dans l’’atmosphère largement inférieur à la norme Algérienne en vigueur qui exige une valeur inférieure ou égale à 30 mg/Nm3.

Ainsi, l’ECDE a dépensé entre 2000 et 2010 environ 2 Milliards de DA pour  l’Environnement.

Ce système de filtration de nouvelle technologie a eu un impact positif sur l’environnement de notre société, puisqu’il a permis de :

  • Réduire considérablement le taux d’émission de poussières à < 10 mg/m, alors que la norme algérienne en vigueur exige une valeur inférieure ou égale à 30 mg/ Nm3,
  • Récupérer une quantité importante de la matière crue (+ de 15 %) ,
  • Atteindre un bon niveau de performances environnementales ;
  • Faire une économie de consommation d’eau industrielle après l’élimination de la tour de conditionnement, qui nous a rapporté un gain de 220m3/jour.
  • Renforcer la confiance de nos partenaires (clients, donneurs d’ordre, administrations, riverains, assureurs,…) ;

Gestion et la réhabilitation des carrières

Une réhabilitation des sites fermées de la carrière de calcaire de Sidi Laroussi traduite par la Plantation de 500 oliviers et plus de 4 000 arbres de cyprès et de pin d’Alep a été réalisée en 2014, cette opération vise à une gestion écologique de la carrière durant l’exploitation et à la transformation des surfaces épuisées en espaces non accidentés et reboisés conformément à la règlementation minière et environnementale en vigueur.

SANTÉ ET SÉCURITE

L’ECDE attache une importance particulière à la santé et la sécurité de ses travailleurs. En matière de santé, elle s’est dotée :

  • D’un CMS moderne pour la médecine du travail,
  • D’une deuxième ambulance entièrement équipée,
  • D’une convention avec un laboratoire pour le bilan médical de chaque travailleur.
  • En matière de sécurité, une attention particulière a été réservée à la prévention :
  • Une formation sur l’habilitation électrique du personnel technique conformément à la réglementation en vigueur,
  • Deux camions de lutte anti incendie stationnent en permanence au niveau de l’usine pour toute intervention rapide,
  • Mise à disposition du personnel d’équipements de protection individuelle.